Ligny, la dernière victoire de l’Empereur, racontée par le Maréchal Soult …

Soult-Ligny1

C’est une lettre que j’ai acquis l’année dernière, elle est particulièrement émouvante et montre la victoire de Ligny telle que l’a vue le Maréchal Soult, nous sommes loin des récit qui en sont faits 2 siècles plus tard …

Au lendemain de la bataille de Ligny, le maréchal Soult adressait au Maréchal Davout, Ministre des Armées, le récit de la bataille «J’ai annoncé hier du champ de bataille de Ligny à S.A.I. le prince Joseph la victoire signalée que l’empereur venait de remporter. Je suis rentré avec Sa Majesté à onze heures du soir; il a fallu passer la nuit à soigner les blessés. L’empereur remonte à cheval pour suivre les succès de la bataille de Ligny: on s’est battu avec acharnement et le plus grand enthousiasme de la part des troupes. Nous étions à un contre trois, à huit heures du soir, l’Empereur a marché avec sa Garde : six bataillons de Vieille Garde, les Dragons et Grenadiers à cheval et les Cuirassiers… ont débouché par Ligny et ont exécuté une charge qui a partagé la ligne ennemie. Welington et Blucher on eu du mal à se sauver : cela a été comme un effet de théâtre. Dans un instant le feu a cessé et l’ennemi s’est mis en déroute dans toutes les directions …»

Soult-Ligny2

This is a letter I bought last year, it’s very interesting to see how Marshall Soult has seen the Battle of Ligny, it’s a very different from the modern stories of the battle … Note that he is speaking of Bluecher and also of Wellington …

In the aftermath of the battle of Ligny, Marshal Soult addressed to Marshal Davout, minister of war, the account of the battle: “Yesterday, from the battlefield of Ligny, I have announced to H.I.H Prince Joseph that the emperor had just secured a victory. I have returned with His Majesty at 11 A.M; the night was devoted to tending to the wounded. The Emperor is back on his horse to appreciate the extent of Ligny’s victory: troops fought most gallantly and with great enthusiasm. We were outnumbered one to three, at 8 P.M., when the Emperor led his Guard into the fray: six battalions of the old Guard, the Dragoons, the Horse Grenadiers and the Cuirassiers emerged through Ligny and carried out a charge that cut through the enemy line. The tide had turned; Wellingtom and Blücher barely escaped. Instantly, the enemy’s fire was silenced and its troops shattered and put to rout…”

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s