Archives mensuelles : mai 2010

Victoire devant Hougomont

Nouvel essai avec les régles adaptées de Tactique (quelques modifications substantielles ont été testées avec succès) et une belle partie que nous avons choisi de stopper avant son terme au vu des premiers résultats … Nous avons à nouveau opté pour un placement historique …

Avec un début de partie lui aussi historique : déploiement de la Grande Batterie à quelques 600 m en avant de la Haie-Sainte et attaque du 1er Corps de d’Erlon sur la zone la Haie-Sainte – Papelotte … Cela nous occupera pendant pret de 3 tours avec des résultats calamiteux pour le français. Le pillonnage d’artillerie ne donnera rien ou presque, alors que les batteries anglaises ne vont afficher que des coups heureux.

Résultat les troupes de d’Erlon arrivent devant les fermes avec des pertes significatives : toutes les brigades ont 1 ou 2 pas de pertes, elles sont repoussées sans surprise devant la Haie-Sainte. Une pause est nécessaire, Wellington en profite pour faire reculer les Rifles et les remplacer par une brigade écossaise fraiche, il faut tout recommencer … Sauf que les Ecossais sont « Elite », cela veut dire subir 4 D à chaque attaque …

Heureusement les evenements se déroulent bien mieux sur la gauche française … Hougomont est masqué par une brigade, dans le meme temps 1 division d’infanterie, 1 de cavalerie s’infiltrent sur la gauche de la ferme. 1 autre division bientot soutenue par 2 divisions de cavalerie du VIeme Corps de Lobau passent à droite. L’artillerie anglaise est beaucoup moins nombreuse et moins heureuse sur cette partie du champs de bataille … Mais Wellington n’entend pas laisser Hougomont encerclée … Il envoie donc sur le plateau 1 brigade de Gardes, une de KGL et 2 unités Belges … Toutes ces unités sont solidement ancrées sur le plateau avec de multiples soutiens … Mais une bonne coordination des attaques françaises …( et de sacrés bons D) vont avoir raison des Gardes britanniques … 2 charges de cavaleries repoussent l’artillerie anglaise qui se réfugie derrière des unités d’infanterie (ordre retraite) … et les français montent sur le plateau. 4 Brigades alliées sont détruites, une belge (statut conscrit) est isolée sur le plateau, les pertes enregistrées par le 1er Corps britanniques deviennent très pénalisantes (ordres tactiques plus chers à partir de 33 % de pertes sur un corps …) on décide d’arreter là meme si les Prussiens viennent de rentrer en jeu …