Archives mensuelles : janvier 2010

Drouet D’Erlon

Commandant du 1er Corps, Drouet d’Erlon aurait du prendre les Prussiens à revers à la bataille de Ligny. Mais des ordres contradictoires reçus de Napoléon et du Maréchal Ney vont entrainer son corps en direction de Ligny, puis des Quatre Bras. Au final, le 1er Corps ne participera à aucune des 2 batailles du 16 juin. Le 18, il est chargé de l’attaque principale au centre, ses dispositions malheureuses en colonnes profondes sont certainement à l’origine de l’échec de l’attaque du 1er Corps …

Publicités

Général Drouot

Drouot commandait à Waterloo la Garde Impériale. Issu de l’artillerie, Drouot était connu pour son sang froid et son coup d’oeil. A la bataille de Hanau fin 1813, alors que la cavalerie bavaroise le charge vigoureusement, il réussira à sauver ses pièces par une manoeuvre habile et un tir à mitraille aux effets dévastateurs.

Généraux Britanniques

Pour ceux qui en douteraient, il s’agit bien de figurines 18 mm, Picton est à la tête du Corps de Réserve Allié, ses uniformes ayant été égarés, il resta toute la journée en tenue civile

Lord Uxbridge qui commande la Réserve de Cavalerie, en compagnie du général Sommerset dont la charge au début de la bataille, détruira la moitié du 1er Corps Français

Le Général Hill, qui commande le 2ème Corps Britannique

Le Prince d’Orange, du 1er Corps, en compagnie d’un officier d’infanterie des Coldstream (Garde Britanniques) qui s’illustreront notamment dans la défense d’Hougomont

Etat-Major de Wellington

Carl Robson vient de m’adresser la dernière commande que je lui ai passé : les figurines de commandement pour mon armée alliée, avec évidemment le Duc de Fer et son Etat-Major … du grand art !!!

Général Edouard de Colbert

Figurine peinte par http://hussarbob1746.webs.com/ représentant le Général Edouard de Colbert. Placé à la tête de la 1ere Division de Cavalerie de la Garde (2ème régt et lanciers polonais), Colbert reçu un coup de feu au bras gauche le 16 juin 1815. A Waterloo, il chargea, le bras en écharpe, mais ne réussi pas à venir à bout des carrés anglais. Le 2ème Régiment de Lanciers de la Garde avait été formé en 1811 à partir des hussards hollandais, Edouard de Colbert avait commandé le régiment pendant la campagne de Russie en 1812 et pendant celle d’Allemagne de 1813.

Hussards de Brunswick

 

Superbe Diorama peint par Scott Merrifield ( http://djokergaming.wordpress.com/) représentant des Hussards de Brunswick chargeant des voltigeurs français à Waterloo. Les troupes à pieds n’avaient à l’époque presque aucun moyen de résister aux charges de cavalerie quand elles n’étaient pas formée en carré. Les tirailleurs en terrain découvert étaient les plus fragiles face aux unités à cheval, dès lors, ils ne s’éloignaient jamais des unités d’infanterie en ordre serré et tentaient de se réfugier auprès d’elles lorsqu’ils étaient attaqués par des cavaliers

Chevaux Légers Lanciers

Les Chevaux-Légers Lanciers proviennent de régiments de Dragons qui ont été dotés de la lance en 1811. Pour représenter la 2eme Division de Cavalerie Légère commandée par le Général Piré (2ème Corps d’Armée), j’ai choisi le 5 ème Chevaux Légers Lanciers, qui rassemblait à Waterloo 405 cavaliers et qui avait à sa tête le colonel Jacqueminot. Le régiment avait conduit plusieurs charges brillantes deux jours plus tot à la bataille de Quatre Bras